Short Sale & Foreclosure

La Foreclosure

(Cette procédure est vivement recommandée)

Il s’agit donc d’acquérir un bien souvent à moins de 50 % de sa valeur avec un accord définitif donné par la banque entre 24 et 72 heures ! Les procédures de « short sale et pre foreclosure » ont été infructueuses, le propriétaire n’a pas eu les moyens de rembourser sa dette. En effet, lorsque le propriétaire ne peut plus rembourser sa dette et que les procédures de « short sale et de pre foreclosure » ont été infructueuses, le bien est directement racheté par la banque qui en devient acquéreur suite au non respect des accords préalablement signés avec le propriétaire de régler son emprunt dans les délais.

La Short Sale et pre-Foreclosure :

(Cette procédure est vivement recommandée)

Le marché immobilier a baissé, et la valeur du bien est devenue inférieure au montant emprunté. Le propriétaire rencontre donc des difficultés à rembourser son prêt et décide alors de mettre son bien en vente à un prix très inférieur au montant de sa dette, sans accord préalable de la banque.

La “short sale” se traduit littéralement par « vente courte ». Mais en réalité, le processus est long, et sans garantie ! 45 à 90 jours voire plus… Lors d’une « short sale », la banque va accepter au fil des mois d’abandonner une partie de sa dette par rapport à la somme prêtée initialement, et ce afin d’éviter la saisie immobilière qui lui coûterait certainement plus chère.
Cette négociation s’effectue en relation directe avec un « Asset Manager » de la banque, qui en fonction de différents paramètres du marché, s’octroie le droit d’accepter, de contrer ou de refuser une offre en cours.

Tout le long de cette procédure, le propriétaire continue à présenter son bien à la vente afin de proposer à la banque l’offre d’achat la plus alléchante et de faire monter ainsi les enchères.
Une « short sale » est principalement réalisée pour empêcher une saisie immobilière. Souvent une banque autorisera une « short sale » si elle pense que celle-ci aboutira à une perte financière moindre.

Le propriétaire pourra ainsi éviter une » foreclosure » (faillite immobilière) qui le pénaliserait durant de nombreuses années. Très proche de la short sale, la pre foreclosure est une méthode d’acquisition immobilière avec un paiement comptant, dans la majeure partie des cas.